RSS-FeedFacebookYoutube
15.03.2012

Bilan positif pour la Cleantec City

C’est sur un bilan positif que s’est achevée aujourd’hui la manifestation Cleantec City sur le site d’exposition de Berne. «Pour sa première édition, la Cleantec City a pu s’établir en tant que plate-forme de l’écotechnologie au niveau national», indique Roland Brand, CEO de BERNEXPO AG, en conclusion de ces trois jours. Près de 3'000 décideurs et experts des communes et des entreprises ont pu découvrir les toutes dernières tendances en matière de technologies énergétiques et environnementales propres lors de l’exposition et des nombreuses manifestations proposées. C’est sur cette base solide que la manifestation souhaite désormais se développer. La deuxième édition de la Cleantec City aura lieu du 19 au 21 mars 2013 sur le site d’exposition de Berne.

Depuis mardi, des exposants de toute la Suisse ont présenté sur le site d’exposition de BERNEXPO des technologies et services issus des domaines de l’énergie, des techniques du bâtiment et de l’infrastructure (approvisionnement en eau, eaux usées, élimination des déchets) visant à une utilisation efficace des ressources à faibles émissions, mais aussi des instruments de l’aménagement durable du territoire et des concepts de mobilité innovants. La Cleantec City a permis aux exposants de s’adresser aux experts de l’énergie et de l’environnement des communes et des entreprises dont le travail quotidien consiste à prendre des décisions concrètes quant à l’utilisation des technologies «vertes». Les très bons contacts tissés grâce à la thématique axée sur les produits et services de l’écotechnologie ont rencontré un écho positif auprès des exposants. «La Cleantec City nous a permis de nous adresser directement aux responsables des communes et de toucher ainsi directement notre public cible», a précisé Hans-Rudolf Bosshard, Marketing Manager de l’entreprise Osram SA, laquelle proposait entre autres des systèmes d’éclairage public modernes. 

Les visiteurs de la Cleantec City ont pu s’informer sur les dernières avancées en matière d’écotechnologie sur les stands des exposants, mais aussi lors d’un symposium d’ouverture et de deux séminaires spécialisés. La Cleantec City fut également l’occasion de montrer aux visiteurs via des exemples de bonnes pratiques qu’un large éventail de technologies propres est à notre disposition et que des produits innovants affluent sur le marché. Eduard Knecht, président de la commune de Wohlen, porte-parole des représentants des villes et des communes concernées par la Cleantec City a indiqué: «En tant que responsable politique d’une commune, la Cleantec City m’a permis de trouver des solutions quant à l’amélioration des investissements futurs sur des sujets tels que l'efficacité énergétique ou la mobilité.» La manifestation a également rencontré un écho positif auprès des Chambres fédérales qui se réunissent actuellement à Berne. Une délégation est venue s’informer sur l’écotechnologie, domaine que la Confédération qualifie de moteur de la croissance et de l’innovation de la Suisse dans son «Masterplan Cleantech». 

La Cleantec City a mis en exergue le potentiel encore non exploité de l’écotechnologie en Suisse grâce au «Quartier du futur» situé au centre de l’exposition. C’est là que 15 instituts de recherche suisses de pointe comme ceux des l’EPF et des hautes écoles spécialisées ont pu présenter des projets fascinants liés à l’écotechnologie qui feront bientôt partie de notre quotidien. Les visiteurs professionnels ont pu découvrir l’un de ces projets d’avenir lors d’une présentation concrète en dehors du site d’exposition: la centrale énergétique Forsthaus à Berne qui, dès 2013, produira de l’électricité et de la chaleur à partir de déchets, de bois et de gaz naturel permettant ainsi à la ville de Berne de renoncer à l’énergie nucléaire fournie par la centrale de Fessenheim. «La Cleantec City a suscité des réactions très positives par rapport à la centrale énergétique et nous a permis de nous positionner en tant que fournisseur d’énergie à l’écoute des citoyens de la ville de Berne», a indiqué Daniel Schafer, CEO d’Energie Wasser Bern.